Santé

Covid-19 : Pourquoi l’Algérie et le Maroc ne renoncent pas à l’utilisation de la chloroquine

L’Algérie et le Maroc ne vont pas renoncer à l’utilisation controversée de la chloroquine, dans le traitement contre le coronavirus, d’après la Rfm. Ce, malgré la décision de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) de suspendre les essais cliniques.

Selon les autorités sanitaires de ces deux pays les plus touchés en Afrique, ce traitement a permis de guérir des milliers de patients et aucun décès lié à la chloroquine n’a été recensé.

En revanche, en France, le gouvernement a abrogé le décret autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre la Covid-19 à l’hôpital. Cette décision fait suite à l’avis défavorable du Haut conseil de la santé publique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :